Depuis que la médecine traditionnelle s'occupe du domaine électrosmog de nombreuses nouvelles maladies ont été enregistrées.

Les images de la pléomorphologie (microscopie à champ sombre) aident à repérer ces perturbations dans le sang.

Le système immunitaire sent que les cellules assimilent beaucoup moins d’oxygène s’ils sont exposés tout près des radiations nuisibles. À cause de cette stimulation électrique très subtile, le flux d’énergie entre la membrane cellulaire et le noyau de la cellule ainsi que la performance des synapses (carrefour entre les cellules des nerfs) est gravement perturbée. Des symptômes tels que fatigue, nausée, maux de tête, perte de concentration ou sensation de brûlure des yeux peuvent apparaître.

Inquiétant est le fait que les enfants qui fréquentent des écoles irradiées ont -statistiquement prouvé- une chance significativement plus faible en ce qui concerne la transition école-collège.

Selon des études scientifiques, les enfants de 4 à 6 ans absorbent plus de 60% de rayonnement par rapport aux adultes. Pourquoi ? Parce que la calotte crânienne de l'enfant est plus fine.

The GOLD CHIP

Engineered in Switzerland
Made in Germany