Le but de cette étude était de déterminer si la radiation d‘un téléphone portable a une influence particulière (ou pas) sur l'organisme humain.

Comme l’organisme humain se compose d’environ 75% d’eau, le laboratoire a décidé de mener cette étude avec de l’eau potable. Selon leurs expériences, l’eau se prête à merveille pour la préparation d’une base des données informatives.

Ci-après l'échantillon sans GOLD CHIP sera désigné comme prélèvement A. Pour tous les tests de cette étude, de l'eau du robinet de la commune du laboratoire (en Allemagne) a été exposée pendant 20 minutes (mode stand-by) aux rayonnements d’un téléphone portable. Pour les analyses un portable de la maison Nokia (provider Deutsche Telekom) était utilisé.

L'image ci-dessous montre la structure de cette eau avant l'irradiation.

> prochaine série d'images: prélèvement A